Notre catalogue

N° 3 mai 2009 

N° 3 mai 2009  Agrandir

Recherches sur les processus de professionnalisation d’étudiants

Dossier coordonné par Anne Jorro

ISBN 978 2917645 04 8

Plus de détails

17,00 €

La construction de l’éthos professionnel en formation alternée

Anne Jorro Université de Toulouse, CREFI-T

Résumé : Cet article étudie la construction de l’éthos professionnel de stagiaires engagés dans un master professionnel 2ème année « Accompagnement et conseil en développement professionnel ». Issus de la formation initiale et du monde professionnel, ces stagiaires cherchent à construire un positionnement professionnel adapté à l’idée qu’ils se font de la professionnalité du métier visé. La quête de professionnalité exprime un rapport aux valeurs du monde du travail et se se traduit par des expressions plus prosaïques « faire pro...être pris au sérieux, devenir un interlocuteur crédible…dépasser le rôle de l’étudiant… ». Motivés par le désir de vouloir agir comme un professionnel dans les métiers du conseil, ils font l’expérience de transformations identitaires, ils cherchent à acquérir une culture socio–professionnelle et tentent de construire des répertoires d’action. L’identification des stagiaires à l’image du professionnel attendu suppose l’appropriation de règles, de normes et usages du monde du travail.
Nous disposons de deux corpus de recherche pour approcher cet objet complexe qu’est l’éthos professionnel et tenter de saisir les dimensions axiologiques du développement professionnel dans le cadre de la formation alternée.
Mots clés : éthos professionnel, dimension axiologique, développement professionnel, formation par alternance


La place des valeurs dans le développement professionnel d’étudiants de Master : point de vue des stagiaires et de leurs référents

Dominique BROUSSAL, Mathieu CHABRIDON CREFI-T, Evacap Université de Toulouse UTM, F-31000, France

Résumé : La situation d’alternance vécue par les étudiants d’un Master Professionnel, pris pour objet d’étude, est au cœur de dynamiques identitaires participant à leur développement professionnel. Nous avons cherché dans une perspective exploratoire à montrer en quoi les conflits de valeurs induits par cette situation participaient, au-delà de la dimension identitaire, au développement escompté. Un double regard sur ce questionnement est proposé dans cet article. Celui des référents professionnels tout d'abord, qui ont été interrogés sur le positionnement professionnel des stagiaires. Celui des étudiants ensuite, à travers l'analyse d'écrits rédigés à l’issue des séances de clinique ayant lieu au cours de la formation. Les divergences dégagées sont articulées en conclusion et permettent de proposer un certain nombre de perspectives théoriques ou méthodologiques.
Mots clés : expérience axiologique, développement professionnel, formation, valeurs, conflits, professionnalité


L’accompagnement, outil de formation, posture professionnelle et/ou figure singulière de l’intervention éducative

Philippe Maubant Université de Sherbrooke, Institut de recherche sur les pratiques éducatives

Résumé : En réinterrogeant le construit d’intervention éducative, l’article vise à mettre en évidence la fonction de l’accompagnement comme pratique professionnelle dans le contexte spécifique de la formation des enseignants. La réflexion se propose aussi d’analyser l’accompagnant comme acteur singulier ayant pour tâche, avec d’autres intervenants, de créer les conditions de l’apprentissage professionnel de l’enseignant en formation. En situant l’apprentissage professionnel comme un processus situationnel au service d’une double médiation, l’article vise à dessiner une configuration particulière de l’intervention éducative dans le contexte d’une formation des maîtres par alternance.
Mots-clés : Accompagnement – Alternance - Apprentissage professionnel - Intervention éducative - Médiation


Mettre en discours des savoirs professionnels : apprentissage ou développement ?

Sabine Vanhulle Université de Genève

Résumé : Cette contribution porte sur la construction des savoirs professionnels par les futurs enseignants. A travers des dispositifs fondés sur l’écriture comme outil de formation, les étudiants sont incités à articuler divers savoirs de référence pour la profession et les acquis de leurs expériences en milieu de travail (stages). Nos analyses des textes réflexifs s’appuient sur une grille de caractérisation de ces savoirs professionnels formalisés. Elles nous amènent à ce constat : leur construction s’avère malaisée. Elle oscille entre, d’une part, des tentatives de l’étudiant de se montrer adéquat à ce qu’il perçoit des attentes de la formation et de ses formateurs, et d’autre part, l’appropriation de ces contraintes en tant que sources de développement. C’est cette tension entre ce que nous appelons des processus d’apprentissage professionnel adaptatifs et des processus plus autonomes de « subjectivation » des savoirs, que nous problématisons ici. Dans la foulée, nous interrogeons les finalités et les modalités de l’accompagnement dans ces dispositifs.
Mots-clés : écriture réflexive; savoirs professionnels; apprentissage professionnel; développement; accompagnement.


Développement professionnel. Variations et usages sur Internet

Daniel GUY, Véronique ORTIZ Université de Toulouse, CREFI-T1.

Résumé : La question de départ interroge les variations et usages observables sur l’Internet du concept de « développement professionnel » dans des productions sociales diverses : chartres d’entreprise, offres de service, programmes de formation, articles de presse, textes réglementaires, communications scientifiques… L’objectif opérationnel est de caractériser les univers de référence sémantique des usages et d’analyser leurs correspondances pour mettre à jour l’acception du concept de développement professionnel et le système personnel – ou collectif - des valeurs donatrices de sens, c’est-à-dire l’ensemble des convictions et des croyances qui sous-tendent les usages sur Internet.
Mots clés : Développement professionnel – Usages - Internet - Carrière - Formation – Travail - Emploi.


Comment l’enseignant de mathématiques, en classe, met ses élèves sur le chemin des connaissances : un point de vue méthodologique en didactique des mathématiques

Monique Pariès, Aline Robert*, Janine Rogalski** (équipe Didirem Université Paris7 ; ** Laboratoire CHArt Université Paris 8)

Résumé : Nous présentons un travail méthodologique illustrant l'élaboration et la mise en oeuvre d'indicateurs de différents niveaux pour analyser comment les enseignants de mathématiques mettent, en classe, les élèves sur le chemin des connaissances (au collège et lycée). Ces indicateurs interviennent dans des analyses de transcriptions de discours tenus en classe par les enseignants. Il s’agit de reconstituer les activités possibles des élèves à partir des tâches proposées et des déroulements organisés par l’enseignant. C’est dans un double mouvement de conversion, entre théorie et observables, que s’élaborent ces indicateurs : ils doivent donner accès, à partir des données, aux dimensions retenues pour caractériser les activités des élèves en relation avec leurs apprentissages éventuels ultérieurs. 

Après avoir précisé l’inscription de nos recherches dans la théorie de l'Activité et délimité notre étude, nous exposons notre méthodologie en toute généralité. Nous illustrons le détail de la mise en œuvre sur un exemple. Enfin nous discutons du transfert éventuel de cette méthodologie pour l’étude de l’activité didactique des formateurs en formation professionnelle.


Les objets dans l’activité interindividuelle en classe : l’exemple de leçons d’Education Physique et Sportive et de géographie.

David Adé Université de Rouen, CETAPS, UFRSTAPS, Cedex, Philippe Veyrunes Université de Toulouse II, Germain Poizat Université de Bourgogne, SPMS

Résumé : Cette étude porte sur le rôle des objets dans l’activité interindividuelle lors de situations d’enseignement variées (à l’école primaire en géographie, et au collège en Education Physique et Sportive). A partir de l’analyse de l’activité d’enseignants et d’élèves, les résultats pointent (a) les objets comme sources de divergences au sein de l’activité interindividuelle (les objets dans ce cas ouvrent des possibles qui entravent l’activité interindividuelle) et, (b) les objets comme sources de ritualisation et de conservation de l’activité interindividuelle (les objets dans ce cas ouvrent des possibles qui facilitent l’activité interindividuelle). Il ressort que les objets constituent un « potentiel sémiotique » qui s’actualise au gré de l’activité des acteurs et de leur engagement dans la situation. Nous proposons de prendre en compte les objets dans la formation professionnelle des enseignants.
Mots clés : Objets, enseignement, cours d’action, activité interindividuelle.

Introduction
Anne Jorro


La construction de l’éthos professionnel en formation alternée
Anne Jorro


La place des valeurs dans le développement professionnel d’étudiants de Master : point de vue des stagiaires et de leurs référents
Dominique Broussal, Mathieu Chabridon


L’accompagnement, outil de formation, posture professionnelle et/ou figure singulière de l’intervention éducative ?
Philippe Maubant


Mettre en discours des savoirs professionnels : apprentissage ou développement ?
Sabine Vanhulle


Développement professionnel. Variations et usages sur Internet
Daniel Guy, Véronique Ortiz


Autres articles 

Comment l’enseignant de mathématiques, en classe, met ses élèves sur le chemin des connaissances : un point de vue méthodologique en didactique des mathématiques
Monique Pariès, Aline Robert, Janine Rogalski


Les objets dans l’activité interindividuelle en classe : l’exemple de leçons d’Education Physique et Sportive et de géographie
David Adé, Philippe Veyrunes, Germain Poizat


Abstracts