Notre catalogue

N° 9 Juin 2012

N° 9 Juin 2012 Agrandir

Enjeux, formes et rôles des processus collaboratifs entre chercheurs et professionnels de la formation : pour quelle efficacité ?

Dossier coordonné par Isabelle Vinatier, Laurent Filliettaz, Sabine Kahn

 ISBN 978 2917645 21 9

Plus de détails

20,00 €

La recherche collaborative entre recherche-action et recherche partenariale : spécificités et implications pour la recherche en éducation

Yves Lenoir Chaire de recherche du Canada sur l’intervention éducative

Résumé : Le texte présente trois modèles de recherche qui impliquent les acteurs sociaux, ici essentiellement les enseignants, et qui se sont succédé temporellement en vue de répondre à un ensemble de critiques portant au départ sur les formes classiques quantitatives. Chaque modèle, successivement la recherche-action, la recherche collaborative et la recherche partenariale, est défini et ses attributs principaux sont identifiés, mettant ainsi en évidence les apports de chacun. Des limites sont également dégagées qui sont à la source de l’émergence du modèle suivant, lequel tente de les surmonter à partir d’un appareillage scientifique, relationnel ou administratif. Au-delà des spécificités de ces modèles, ressort, dans le champ de la recherche en éducation, le souci d’un lien plus étroit entre la théorie et la pratique et, par là, cette préoccupation centrale pour la prise en compte des pratiques sociales des enseignants.
Mots clefs : Recherche-action, recherche collaborative, recherche partenariale, caractéristiques, analyse des pratiques d’enseignement

 

Concevoir un outil d’aide au transfert de connaissances en formation par alternance

Laurent Veillard (Dares Kouamé Kouassi UMR Interactions Corpus Apprentissage Représentation (CNRS, Université Lyon 2, ENS de Lyon)

Résumé : L’objectif de la recherche présentée est de concevoir et de mettre en place un outil d’aide au transfert de connaissances enseignées au sein d’une formation en alternance de techniciens supérieurs (niveau bachelor) dans le domaine des statistiques et du traitement informatique de données. La finalité de l’outil (aider les apprenants à mobiliser les différentes connaissances enseignées en situation de travail), ainsi que le cadre théorique de la recherche (approche du transfert comme développement d’une activité collective instrumentée) ont conduit au choix d’une collaboration étroite avec les enseignants et les tuteurs de cette formation, en particulier ceux ayant une expertise importante des différents contextes d’apprentissage (cours, projets tutorés, stages en entreprise, etc.). Dans cet article, les étapes du travail de conception et de mise en place de l’outil sont présentées, en détaillant les différentes modalités de la collaboration entre chercheurs et formateurs.
Mots clés : transfert de connaissances ; collaboration chercheur-enseignants ; objets frontières ; formation en alternance.

 

Interactions tutorales et formation des formateurs

Laurent Filliettaz Université de Genève

Résumé : Cet article propose de montrer comment un programme de recherche en formation professionnelle initiale, fondé sur les principes et les ressources de l’analyse interactionnelle, peut contribuer à éclairer des difficultés que rencontrent les formateurs à la pratique professionnelle dans le quotidien de leur travail. En particulier, nous montrons comment les données empiriques ont fait l’objet d’une exploitation analytique, comment certains concepts issus de la recherche sur les apprentissages au travail ont permis de construire des liens entre des problématiques langagières et des questions de formation, comment un outil diagnostique a pu être proposé à partir de ces catégories théoriques, et enfin comment des formateurs en formation se sont approprié cet outil diagnostique pour interroger leurs propres pratiques professionnelles.
Mots clés : apprentissage, interaction, tutorat, multimodalité, formation de formateurs

 

Enjeux de la collaboration entre chercheur et formateur dans la conception de la formation des sages-femmes : une étude de cas dans une consultation au 8ème mois de la grossesse

Isabelle Vinatier, CREN EA 2661, P. U. Université de Nantes & Nathalie Le Guillanton, Sage-femme cadre formatrice, CHU de Nantes

Résumé : Exerçant une profession médicale, les sages-femmes doivent assurer, en toute autonomie, le diagnostic et la surveillance pré, péri et postnatale. Le raisonnement clinique, essentiel dans leur formation, est un processus de pensée reconnu comme difficile à construire, aussi bien pour les étudiants que pour les formateurs. Lors d’une consultation « formative », une analyse clinique de l’interaction entre une étudiante (accompagnée par une formatrice) et la patiente, montre les obstacles et les aléas auxquels se confrontent la formatrice et l’étudiante. Dans le cadre théorique de la didactique professionnelle, la recherche collaborative, initiée par les deux auteurs, permet d’articuler de manière heuristique savoirs professionnels et savoirs de la recherche et de comprendre ainsi en quoi et comment le raisonnement clinique est soumis au fonctionnement de l’interaction dans le contexte d’exercice des soignantes (à la fois institutionnel et juridique), à des enjeux identitaires (formatrice et étudiante face à une patiente) et à la relation développée avec la patiente. La collaboration développée dans le cadre de cette recherche, entre chercheur et professionnelle de la formation, ouvre une nouvelle perspective de formation au raisonnement clinique, autour d’études de cas d’interactions problématiques qui font événement pour les étudiants mais également pour les sages-femmes formatrices.
Mots clés : sage-femme, raisonnement clinique, étude de cas problématique, recherche collaborative.

 

Collaboration entre praticiens et chercheurs sur la plateforme Néopass@ction : l’activité débutante comme objet d’étude et de transformation

Luc Ria Clermont Université, Université Blaise Pascal, EA 4281, Laboratoire ACTé, 20001, F-63 407 CHAMALIÈRES. et Institut Français de l’Éducation (ENS Lyon)

Résumé : Adossée à un programme de recherche en didactique professionnelle, une plateforme nationale de formation a été conçue à partir de l’analyse des situations de travail des enseignants débutants en France. Cet article décrit la conception par les chercheurs de la plateforme en s’appuyant sur un observatoire de la pratique des enseignants débutants et les nouvelles modalités de formation que les enseignants débutants et les formateurs adoptent en se formant (pour les premiers) ou en formant (pour les seconds) à partir des ressources de Néopass@ction. Notre analyse montre comment l’activité débutante peut devenir un objet d’étude et de transformation prioritaire dans le processus de formation des enseignants et ainsi générer de nouvelles modalités d’interaction en formation.
Mots clefs : Enseignants débutants, activités typiques, professionnalisation, vidéoformation, conception continuée dans l’usage.

 

Un dispositif de formation-recherche en didactique des langues étrangères

Germain Simons Université de Liège Chargé de cours en didactique des langues et littératures modernes

Je montre mon travail tout en sachant qu’il n’est qu’une partie de la vérité, et je le montrerais même en le sachant faux, parce que certaines erreurs sont des étapes de la vérité.
(R. Musil, 1932)

Résumé : L’article présente un dispositif de formation d’enseignants dans le champ de la didactique des langues étrangères. Une des spécificités de ce programme est que des collaborations étroites sont engagées entre le chercheur-formateur, qui est aussi le concepteur du dispositif, et les enseignants en formation. Fondé sur un aller-retour entre des séquences de formation théorique et des expérimentations de séquences d’enseignement en classe, ce dispositif recourt notamment à des techniques de vidéoscopie et d’analyse rétrospective des leçons réalisées par les enseignants en formation. Dans ce contexte, l’article propose d’interroger les fondements de ce dispositif à la lumière de deux modèles théoriques : le cycle de l’apprentissage expérientiel de Kolb (1984), d’une part, et les grandes étapes de la recherche collaborative de Desgagné et al. (2001), d’autre part. L’application de ces éléments de modélisation au dispositif ainsi que l’évocation de données déclaratives sur la réception de la formation par les étudiants conduisent l’auteur à interroger les apports mais aussi les limites du dispositif mis en place et d’esquisser des pistes d’amélioration pour l’avenir.
Mots clés : dispositif de formation ; didactique ; langues étrangères ; CAPAES ; apprentissage expérientiel ; recherche collaborative ; enregistrements vidéo ; autoscopie ; pistes d’amélioration.

 

Formation continue en ligne des enseignants à l’université de Macerata : un parcours entre savoirs théoriques et savoirs pratiques

Patrizia Magnoler, Pier Giuseppe Rossi, Fabiola Scagnetti Università degli Studi di Macerata

Résumé: Cet article présente un dispositif de formation continuée en ligne pour les enseignants mis en place par l’Université de Macerata (Italie) depuis 2005. Ce programme de formation vise à articuler les savoirs théoriques et pratiques et à développer une démarche réflexive sur l’activité professionnelle. L’objectif final est d’amener les enseignants à aller au-delà de l’assimilation et de l’exécution de savoirs théoriques transmis dans le cadre de la formation. Il s’agit de les inciter à adopter la démarche d’un enseignant-chercheur qui identifie un problème vécu en classe, le situe dans son contexte, en analyse les causes possibles, met en place un dispositif destiné à le résoudre, le teste, et l’évalue.
Sur la base de l’analyse de différentes traces, les chercheurs ont découvert que les comportements des enseignants engagés dans ce programme de formation variaient considérablement. Alors qu’une majorité d’entre eux se limite à appliquer les savoirs enseignés dans les modules de la formation et à exécuter les tâches confiées par les formateurs, une minorité dépasse cet objectif et s’approprie une démarche de recherche basée sur les principes de la résolution d’une situation-problème. Les auteurs illustrent cette démarche d’appropriation, ils en décrivent les conditions, et émettent des hypothèses explicatives relatives à ces différences de comportements chez les enseignants face à un même dispositif de formation.
Mots-clés : formation des enseignants ; formation en ligne ; savoirs théoriques ; savoirs d’expérience ; démarche de recherche

 

Opportunités de construction de savoirs professionnels dans les entretiens de stage

Kristine Balslev & Edyta Tominska Université de Genève Groupe de recherche TALES

Résumé : La formation à l’enseignement s’inscrit dans un mouvement de professionnalisation qui défend à la fois une logique d’acquisition d’un savoir général par transmission et production et une logique d’acquisition par l’expérience directe des stages sur le terrain. Ces deux logiques s’enracinent traditionnellement dans deux lieux : l’académie pour la première et le terrain professionnel pour la seconde. Pour rendre ces deux logiques complémentaires et non contradictoires, des dispositifs de « l’entre-deux », visant à analyser l’expérience de stage, notamment des entretiens triadiques, ont été mis en place. Ces entretiens impliquent de la part des formateurs des médiations qui peuvent peu ou prou favoriser l’articulation entre logiques. Cette contribution s’attache à analyser de près « l’efficacité », dans le sens de la capacité à parvenir à ses buts, des entretiens de stage dans la formation initiale à l’enseignement primaire à Genève (Suisse). Le regard porté sur ces entretiens est à la fois externe (celui des chercheurs) et interne : plusieurs membres du groupe de recherche Théorie, action, langage et savoirs (TALES) sont impliqués dans le dispositif duquel émanent ces entretiens ; et l’une des deux auteures de l’article endosse aussi le rôle de superviseur universitaire. Les analyses montrent que le discours à trois lors des entretiens se construit d’une façon inédite autour du vécu en classe des enseignants en formation. Cette élaboration discursive s’appuie, d’un côté, sur les références convoquées, de l’autre, sur les événements ou moments clés imprégnés de l’agir enseignant en construction à travers l’analyse de la pratique effectuée par l’enseignant en formation. Dans ce discours, apparaissent également des médiations proposées sur le terrain par le tuteur. Ces dernières, combinées à l’agir enseignant en développement de l’enseignant en formation, sont sujets de discussions et de négociations entre trois partenaires afin de favoriser leur prise en compte et leur réorganisation par l’enseignant en formation.
Mots-clés : formation des enseignants, entretiens de stage, développement professionnel, savoir professionnel, analyse de discours.

 

Interprétation d’une recherche collaborative dans les termes de la « valuation » de Dewey

Lucie Mottier Lopez, Université de Genève

Résumé : L’article exploite les principaux concepts de la théorie de la « valuation » de Dewey pour interroger les dispositifs et processus d’une recherche collaborative menée avec neuf enseignants du primaire du canton de Genève sur la régulation des apprentissages des élèves. Il examine la mise en œuvre des conditions-moyens de médiation proposées par la recherche collaborative pour soutenir le développement professionnel des acteurs impliqués et la co-production de savoirs collectifs sur la régulation interactive en classe. L’article éclaire les mises en relation évaluatives qui ont sous-tendu l’émergence du questionnement de recherche, les moyens méthodologiques et les analyses expérimentées, la confrontation des résultats obtenus aux fins visées. L’étude met à jour quelques reconfigurations de valeurs que la recherche collaborative a occasionnées et souligne les conditions opérantes de ce type de recherche pour penser l’efficacité des pratiques d’enseignement et d’apprentissage.
Mots-clés : évaluation, valeurs, régulation d’apprentissage, médiation, recherche collaborative

 

« Faire cas » de sa pratique enseignante dans le cadre d’une approche collaborative

Joëlle Morrissette Université de Montréal (Québec, Canada)

Résumé : L’approche collaborative de recherche en éducation vise à intégrer le point de vue des acteurs concernés à la démarche de construction de savoirs sur leur pratique dans le cadre d’une démarche formelle d’investigation qui sert également le développement professionnel (Desgagné, 2001; Morrissette & Desgagné, 2009). Elle vise la coconstruction d’un savoir qui soit le produit combiné et inédit des logiques, intérêts et enjeux des uns et des autres. Endossant cette approche, j’ai documenté les « manières de faire » l’évaluation formative des apprentissages d’un groupe d’enseignantes du primaire (Morrissette, 2010a). Mon projet consiste ici à donner à voir la trajectoire de formalisation du savoir coconstruit au travers d’une démarche comportant trois types d’activité d’explicitation et de négociation proposés à ces praticiennes. En illustrant comment un cas d’évaluation formative se trouve transformé par la réflexivité critique favorisé par cette démarche, j’en viendrai à réexaminer et à recadrer la question de l’efficacité dans ce type de recherche en recourant à une perspective interactionniste ainsi qu’au critère de « double vraisemblance » emprunté à Dubet (1994).
Mots-clés : recherche collaborative, cas d’évaluation formative, perspective interactionniste, trajectoire de formalisation du savoir, réflexivité critique, double vraisemblance

 


Le maintien à l’école maternelle mis au travail par une recherche collaborative 

Sabine Kahn, Sylvie Vanlint, Charlotte Bouko SSE – Université Libre de Bruxelles

Résumé : Nombre de recherches ont traité de l'inefficacité du redoublement dans les pays qui y ont recours et, dans ces mêmes pays, les politiques de lutte contre le redoublement ne produisent pas les effets escomptés. Face à ces constats, on peut penser qu'un dialogue de sourds (Dubet, 2002) s’est installé entre les mondes incriminés : le monde de l'école et le monde des scientifiques. Une des visées de la recherche présentée dans cet article consiste à penser ce problème dans une approche collaborative entre enseignants et chercheurs. Il s’agit d'initier une réflexion partagée sur le sens, le rôle, la fonction du « maintien » en troisième maternelle en Belgique francophone ; d’envisager et expérimenter des pratiques pédagogiques alternatives. Une année de rencontres mensuelles entre huit équipes d'enseignants volontaires et des chercheurs a permis, non seulement, d'infléchir le recours au maintien, mais également d'initier de nouvelles pratiques d'enseignement, de redonner un sens à l'action pédagogique et de « libérer » les compétences professionnelles des enseignants.
Mots clés : école maternelle, redoublement, recherche collaborative.

 

Texte hors dossier

Le développement des compétences professionnelles en formation des maîtres : étude comparative et longitudinale de deux maîtres stagiaires

Sophie Baconnet, LIRDEF, IUFM-Montpellier 2 et 3

Résumé : L'objet d'étude de cet article est ergo-didactique. Il vise à mieux éclairer la problématique du développement professionnel des enseignants en formation. Il s’agit de comparer deux trajectoires professionnelles singulières à l'œuvre dans deux contextes différents. Dans cette étude, nous postulons que le développement professionnel peut s'accélérer sous certaines conditions. L'étude s'appuie notamment sur le cadre conceptuel du multi-agenda de l'enseignant selon Bucheton (2003). Elle s'intéresse aux modalités langagières convoquées par deux enseignants stagiaires dans le cadre de leur stage, impliqués dans un dispositif de formation innovant, l’atelier dirigé d’écriture. La méthode privilégie des données objectives (séances de classe filmées retranscrites dans des verbatim) suivies d'entretiens d’auto-confrontation de l'enseignant face à son activité de classe selon Clot (1999). Les entretiens sont analysés de manière longitudinale dans le temps, de façon à dévoiler les logiques propres aux acteurs. Deux logiques de développement sont rendues manifestes, aboutie dans un cas, inachevée dans l'autre.
Mots clés : formation, enseignant, énonciation, gestes professionnels, entretien d'auto-confrontation


Note de lecture : Pierre Pastré : La didactique professionnelle, approche anthropologique du développement chez les adultes, paru en février 2011 aux Presses Universitaires de France, coll. Formation et pratiques professionnelles, 318p. Marianne Cerf Directrice de recherche UR INRA 1326 SenS

Introduction


Isabelle Vinatier, Laurent Filliettaz, Sabine Kahn
La recherche collaborative entre recherche-action et recherche partenariale : spécificités et implications pour la recherche en éducation


Yves Lenoir ( Chaire de recherche du Canada sur l’intervention éducative)
Concevoir un outil d’aide au transfert de connaissances en formation par alternance


Laurent Veillard, Dares Kouamé Kouassi (CNRS, U. Lyon 2, ENS de Lyon)
Interactions tutorales et formation des formateurs Laurent Filliettaz (U. de Genève)

Enjeux de la collaboration entre chercheur et formateur dans la conception de la formation des sages-femmes 

Isabelle Vinatier, Nathalie Le Guillanton (U. de Nantes)
Collaboration entre praticiens et chercheurs sur la plateforme Néopass@ction : l’activité débutante comme objet d’étude et de transformation

Luc Ria (U. Blaise Pascal, Clermont-Ferrand)
Un dispositif de formation-recherche en didactique des langues étrangères

Germain Simons (U. de Liège)
Formation continue en ligne des enseignants à l’université de Macerata : un parcours entre savoirs théoriques et savoirs pratiques

Patrizia Magnoler, Pier Giuseppe Rossi, Fabiola Scagnetti (U. De Macerata, Italie)
Opportunités de construction de savoirs professionnels dans les entretiens de stage

Kristine Balslev, Edyta Tominska (U. de Genève)
Interprétation d’une recherche collaborative dans les termes de la « valuation » de Dewey

Lucie Mottier Lopez (U. de Genève)
« Faire cas » de sa pratique enseignante dans le cadre d’une approche collaborative

Joêlle Morrissette (U. de Montréal)
Le maintien à l’école maternelle mis au travail par une recherche collaborative

Sabine Kahn, Sylvie Vanlint, Charlotte Bouko (U. L. B. de Bruxelles)
Article hors dossier :
Le développement des compétences professionnelles en formation des maîtres : étude comparative et longitudinale de deux maîtres stagiaires

Sophie Baconnet (IUFM Montpellier 2 et 3)
Note de lecture : La Didactique Professionnelle. (P. Pastré)

Marianne Cerf (INRA F. )
Abstracts